"Crescita di a populazione" è culunisazione !

Stampini in manu, una squadra di LEIA NAZIUNALE hè andata à l'incontru di i corsi per u circondu bastiacciu sta dumenicata, da fà piglià cuscenza di a necessità di "fà cumunità", di pettu à a culunisazione di populamentu.






LEIA NAZIUNALE 2021: Prima a salute, dopu a Pace !


Cette année la Corse commémorera sa 252 ème année de colonisation française. En ces temps de crise économique imminente, un constat s’impose:

• Notre peuple est l’ombre de lui même. Il ne mène plus de combat authentiquement libérateur et se contente d’un verni identitaire en échange de la liberté de consommer.

• Il consent, sans vraiment y croire, à cohabiter avec des populations qu’il n’a pas choisi, et qui sont censées être les «corses» de demain en lieu et place des enfants qu’il ne fait plus.

• Son identité historique est travestie selon les goûts et les humeurs de chacun, qu’ils soient corses ou colons, et qui ne voient souvent pas plus loin que le bout de leurs caddies.

• Une partie de ses représentants recherche la reconnaissance dans les yeux de la République coloniale qui n’a que la morale qui correspond à son pouvoir. Le comble étant de chercher à lui prouver qu’ils défendent ses valeurs «d’ouverture» encore mieux qu’elle...

Face à l’invasion démographique et au déracinement généralisé, Leia Naziunale appelle les corses à se concentrer sur le fait colonial français, et à renforcer le lien national corse.

Leia Naziunale rappelle que quand un peuple est colonisé, tout ressortissant du pays colonisateur ou immigré, installé depuis longtemps ou pas, est objectivement un colon, même à son corps défendant.

Excepté ceux qui ont intégré nos cercles familiaux et qui ont scellé l’alliance avec notre peuple au travers de leurs mariages avec des corses (autant que tiennent les mariages) et de leurs progénitures (qui par définition sont corses aussi).

Si nous sommes colonisés, alors une nécessaire discrimination devrait finir par s’imposer pour différencier les colons des colonisés.

Discriminer est naturel. Discriminer c’est choisir. Choisir son peuple, plutôt que les colons. Nous interdire de discriminer c’est nous interdire de choisir avec qui nous souhaitons partager notre destin. Se l’interdire soi même c’est être l’artisan de son propre déclin.

L’intégration est une obsession française. Les choses se font naturellement ou ne se font pas. En attendant, charité bien ordonnée commence par soi même.

La réponse au colonialisme français c’est le nationalisme corse. La réponse à la colonisation de peuplement c’est le communautarisme corse.

Si le monde moderne nous a donné l’illusion que l’on pouvait se passer de famille et de communauté, puissent les temps difficiles à venir nous permettre de les retrouver.

Leia Naziunale encourage les corses à participer à toutes les initiatives visant à réunir notre peuple autour de la défense de ses droits fondamentaux, d’où qu’ils viennent.

Notre peuple ne sera pas sauvé par les politiciens. L’heure est au communautarisme et à l’exaltation identitaire, afin de survivre à la «croissance démographique» (nom de code colonial pour dire submersion démographique).


L’indipendenza per orizonte, a cumunità cume fundamentu !