ZITELLI CORSI, AVVENE CORSU !

La Corse se souvient des événements insurrectionnels d'Aleria et de Bastia ( août 1975 ) qui constituèrent un catalyseur de conscience nationale. Notre peuple comprit en ces folles journées la nature réelle du régime de Paris et de sa politique d'éradication de notre identité collective.

Cette radicalité jacobine s'inscrit aujourd'hui dans un contexte de guerre globale menée contre les peuples européens par les forces mondialistes.

Face aux politiques d'immigration de masse, d'incitation à l'avortement, à l'avachissement moral, à la dislocation de la cellule familiale mises en oeuvre par le régime subversif de Paris, les franges saines du peuple corse lutteront sur le "front démographique", en promouvant la Vie, en engendrant des Corses.

L'instinct vital se manifeste par une natalité volontariste des nôtres. Un peuple qui refuse de se perpétuer ne mérite pas de survivre et moins encore de prétendre à un destin national. Les lois éternelles de la Nature ne permettent pas la survie des organismes faibles ou dégénérés.

En ces temps d'effondrement civilisationnel en Europe de l'ouest, le futur appartient aux communautés vivantes, jeunes, combatives, aux clans familiaux unis et solides.

Au-delà des aspects politico-institutionnels, la guerre asymétrique opposant le peuple corse et le régime de Paris doit être envisagée dans le temps-long, où le vainqueur est celui qui survit à l'autre.

Au cours des mois à venir LEIA NAZIUNALE s'attellera à populariser et développer le thème ZITELLI CORSI, AVVENE CORSU ! trop souvent négligé par les mouvances nationalistes en Corse.