Trafic de migrants en Méditerrannée : déclaration commune Comité Révolutionnaire International-Leia Naziunale !

05/07/2018

En ce début d'été 2018,  le trafic de migrants en Méditerranée se révèle comme l'une des lignes de fractures de la politique internationale. La communication commune C.R.I.- Leia Naziunale publiée ci-dessous a été diffusée auprès de plusieurs agences de presse arabes, européennes et russes.

 

 

 

 

 

 Alors que l'Europe est entraînée dans une spirale chaotique par l'explosion du trafic d'immigrés clandestins pour partie transitant par la Libye, Le Comité Révolutionnaire International, qui défend l'héritage politique de la Jamahrya Arabe Libyenne et Leia Naziunale, mouvement nationaliste corse, tiennent à rappeler certaines données essentielles de ce drame politique et humain.

En 2011, les puissances occidentales au premier rang desquelles la République Française entreprenaient, sous l'égide de l'OTAN, de détruire la Jamahriya Arabe Libyenne par une campagne de bombardements massifs coordonnés avec l'action au sol de groupes terroristes islamistes liés aux pétro-monarchies du Golfe. Depuis la fin des opérations et l'assassinat du Colonel Kadhafi, la Libye a sombré dans un chaos qui déstabilise le Maghreb, l'Afrique sub-saharienne et l'Europe.

 

  Le trafic de migrants conjointement organisé par les groupes criminels et islamistes, se développe avec la complicité d'ONG liées aux pays occidentaux responsables du désastre libyen. Ce trafic exponentiel menace gravement la cohésion des sociétés européennes, et en premier lieu celles des îles de la Méditerranée. Les protagonistes du trafic de migrants sont également  à la manoeuvre dans les guerres impérialistes. Les acteurs politiques qui, des deux côtés de la Méditerranée, cautionnent et encouragent le trafic de migrants, cautionnent et encouragent de fait les agressions impérialistes. Tous sont responsables et coupables des drames humains provoqués par le trafic de migrants.

 

 Le C.R.I. a été à l'avant garde contre l'immigration clandestine pour avoir transmis aux autorités françaises et européennes dès 2016 la liste des chefs takfiristes esclavagistes soutenus par Sarkozy et BHL et responsables de l'envoi des migrants sur le sol européen.

 

  Les peuples européens, arabes et africains refusent de subir les conséquences de politique globales initiées par les ennemis de tous les peuples. Le Comité Révolutionnaire International et Leia Naziunale appellent les peuples des deux rives de la Méditerranée à unir leurs efforts pour s'opposer au trafic de migrants, mettre en échec les mafias et les organisations terroristes, dans une perspective anti-impérialiste et civilisationnelle commune.

 

                                    Vive l'immortelle Jamahriya Arabe Libyenne !  Vive la nation Corse en lutte !

 

                                                                                        C.R.I.  Leia Naziunale

 

 

 

 

Please reload