Catalunya Lliure !

Plusieurs centaines de patriotes corses se sont rassemblés ce premier octobre devant les préfectures de Bastia et d'Aiacciu pour soutenir la Catalogne en lutte et dénoncer le soutien du régime de Paris à l'état espagnol contre les aspirations nationales d'un peuple historique d'Europe.

L'épreuve de force engagée entre le peuple catalan et l'état espagnol, ses développements potentiellement dramatiques, constituent peut-être les prémices d'une confrontation opposant les peuples historiques d'Europe à une "gouvernance globale" dont les états centraux ne sont plus que de serviles courroies de transmission. La Catalogne entre dans l'un de ces moments cruciaux qui marquent de manière indélébile la vie d'un peuple. L'Histoire se vit et s'écrit en ces heures où parfois tout bascule.

La désintégration du bloc soviétique sous la poussée des aspirations nationalistes et du désir de Liberté reste dans toutes les mémoires. Un phénomène historique similaire semble se profiler aujourd'hui à l'ouest. L'insurrection des "pays réels" contre les "pays légaux" et leurs instruments de domination ( Union Européenne, OTAN, états centraux ) se fera sous la bannière de l'Identité . Les nationalismes institutionnels actuels d’Écosse, de Catalogne, des Flandres ou de Corse, portés par des franges de la bourgeoisie libérale, se réclament de "l'ouverture à l'Autre" et d'un économisme plus ou moins régulé, avant tout soucieux de s'intégrer à la matrice globaliste.

Mais partout et toujours le libéralisme se heurte à l'Identité, à l'aspiration naturelle des hommes à une société organique, ordonnée, auto-protégée. Et partout et toujours resurgissent les questions liées à l'origine, à la communauté, aux liens immémoriaux unissant terre et peuple.

Perçus dans une perspective de processus historiques dynamiques, les nationalismes institutionnels libéraux actuels constituent un phénomène hybride, transitoire, destiné à être dépassé par les conflagrations globales, les chaos migratoires et terroristes.

De la Catalogne à la Corse en passant par Euskadi, les nationalismes sont amenés à s'extraire de la gangue libéralo-gauchiste pour revenir à ce qu'ils furent à l'origine : ethniques ( identitaires ) et traditionalistes.

Cette Europe des Peuples "horizontale" en devenir s'articulera autour d'un "axe vertical", l'Europe-Puissance, détentrice des pouvoirs régaliens ( Armée, arme nucléaire , grands programmes énergétiques et stratégiques etc .. ) et porteuse d'une mission civilisationnelle ( les "racines chrétiennes de l'Europe", actuellement niées par l'UE ).

L'aspiration des peuples historiques d'Europe à un destin national est un fait politique irréversible et légitime, tout comme l'est le projet d'Europe Puissance transcendant et sublimant les vitalités de ses patries charnelles. Au cœur du processus d'émancipation catalan, des organisations portent le drapeau d'un nationalisme authentique dé-connecté des dogmes la gouvernance globale. Nos camarades du mouvement Résistencia en Catalogne-nord et du parti SOM CATALANS en Catalogne-sud mènent un combat intransigeant contre le Sida mental gauchiste et le culte de l'Autre. Les éléments sains du peuple catalan se doivent de soutenir et rejoindre ces organisations.

En ces moments historiques, la place de tous les partisans de L' Europe des Peuples est aux côtés des Catalans, eux-mêmes unis autour de l'Idée Nationale.

La lutte des Peuples d'Europe et la restauration de la Civilisation Européenne sont liées. Elles constituent l'idéal de vie et de combat de la jeunesse d'aujourd'hui et de demain. LEIA NAZIUNALE salue et soutient le peuple catalan en ces instants historiques .

Evviva a lotta di i populi d'Auropa ! Sustegnu à a Catalunya !