Lutte des peuples, unité anti-impérialiste !

C'est au célèbre Théâtre de la Main d'Or à Paris que se tenait ce samedi 9 septembre, une "journée de soutien à Saif el Islam Kadhafi" co-organisée par le Comité Révolutionnaire International, qui assume la continuité politique de la Jamahrya ( "état des masses" ) libyenne et le groupe militant parisien de LEIA NAZIUNALE. En avril 2017, Saif el Islam Kadhafi était élu Guide de la Jamarhya par le Conseil Suprême des Tribus et des Cités. Parmi les invités et intervenants à cette réunion anti-impérialiste, la Fédération des Syriens de France, le réseau Voltaire, et des militants panafricains ( pro-Gbagbo ).

La chute de la Jamarhya et l'assassinat du colonel Kadhafi suite à l'agression de la Libye par une coalition occidentalo-islamiste, puis la tentative de renversement de la Syrie nationaliste par les mêmes acteurs, allaient avoir pour l'Europe des conséquences d'une gravité extrême : une vague de terrorisme islamiste sans précédent et un tsunami migratoire menaçant la survie même des peuples européens. La Libye est depuis plusieurs années livrée au chaos, à la terreur des milices jihadistes et au trafic de migrants organisé en collaboration avec les ONG occidentales, l'Union Européenne et les mafias opérant de chaque côté de la Méditerranée.

Mais la Jamahrya et ses principes émancipateurs sont toujours vivants dans le cœur du peuple libyen et, si l'insurrection générale n'est pas encore d'actualité, les forces anti-islamistes regagnent du terrain dans tout le pays.

L'allocution et les interventions du porte-parole de LEIA NAZIUNALE , Vincent Perfetti, eurent pour thème l'Ennemi Global au-delà des contextes particuliers. L'Ennemi global, c'est ce que certains nomment le Système, d'autres le Nouvel Ordre Mondial et, pour les initiés aux doctrines géopolitiques et métaphysiques, le Léviathan. Cette entité mondialiste polymorphe œuvre à la destruction de toute les identités, de toutes les nations, de toutes les transcendances. Son but est l'instauration d'une sous-humanité indifférenciée, réduite en esclavage par les oligarchies financières. Le Système qui fabrique les Sarkozy, les Cameron, les Merkel et autres Macron engendre aussi, de manière plus occulte, les Ben Laden et autres Daesh. Toutes ces créatures agissent de concert, visent les mêmes cibles, de la Libye à la Russie en passant par l'Europe et la Syrie.

Vincent Perfetti rappela l'opposition du peuple Corse aux opérations terroristes perpétrés par l'OTAN depuis son territoire ( base aérienne de Solenzara ) en Serbie ( 1999) et en Libye ( 2011 ), ainsi que le positionnement anti-impérialiste traditionnel du nationalisme corse.

Notre camarade insista sur la nécessité du renforcement et du développement de réseaux opérationnels de résistance aux forces mondialistes, pour une lutte unitaire vers un monde multi-polaire, différencié et ordonné par l'aspiration à la transcendance. Il exprima ensuite la solidarité de tout le camp anti-mondialiste envers Kemi Seba, chef de file du panafricanisme francophone, militant de la remigration et du développement séparé et auto-centré des civilisations, actuellement persécuté par la République Française et ses valets africains.

Il est vital que toutes ces résistances apprennent à se connaitre, à collaborer, à s'organiser solidairement, unitairement, regroupées au sein d'une forme d'Internationale anti-mondialiste adossée à un "poumon extérieur" alternatif.

C'est dans cette seule optique que peuvent faire sens les luttes des peuples historiques d'Europe et leurs aspirations nationalistes, faute de quoi celles-ci finiront neutralisées, digérées et les peuples dilués au sein de masses anonymes et déracinées.

Ces interventions cadrant les débats et travaux des participants furent appréciées de tous. D'autres rendez vous similaires sont d'ores et déjà prévus ailleurs en Europe dans les mois à venir.

LEIA NAZIUNALE défend une conception globale et idéologique de la lutte nationale corse, visant à la Sécession mentale et politique d'avec un système condamnant notre peuple à mort.