Réfugiés et "migrants" : la position de LEIA NAZIUNALE

08/06/2017

 

 

La  Corse est depuis plus d'un an impliquée dans"crise des migrants et réfugiés", provoquée par les agressions du bloc atlantiste contre les états nationalistes arabes de Libye et de Syrie. Le régime de Paris est engagé en première ligne dans le soutien, le financement, l'armement et l'encadrement de groupes terroristes islamistes. Ces politiques menées par les puissances occidentales et leurs alliés des pays du Golfe ont pour objectif premier de déstabiliser le monde arabo-musulman et de faire chuter le régime Syrien. Les factions terroristes, conformément à leur doctrine, se livrent à des persécutions systématiques à visées génocidaires des communautés chrétiennes d'Orient, en Syrie particulièrement.

 

La chute de la Syrie nationaliste  entrainerait à court terme l’éradication des communautés chrétiennes historiques de la région (Syrie, Irak, Liban ), ainsi que le revendiquent les groupes terroristes engagés dans l’offensive. Dans leur immense majorité, les Chrétiens de la région soutiennent la Syrie nationaliste et tous les responsables communautaires, évêques et patriarches refusent l’idée même de quitter leurs terres ancestrales . Leur exil massif signifierait la victoire des terroristes.

 

La République Française, qui compte donc parmi les principaux responsables du chaos, a initié, sous l'égide de L' Union Européenne, une entreprise d'accueil massif de "migrants" et de "réfugiés", destinée à déstabiliser et détruire les sociétés européennes.

La classe politicienne insulaire a choisi de collaborer de manière irresponsable et impolitique à cette entreprise criminelle, cautionnant de fait l'impérialisme occidental et ses conséquences tant pour le monde arabe que pour l'Europe. Cette collaboration commence à se concrétiser par l'installation en Corse de familles envoyées par les services de l'état colonial.

 

 Dans ce dossier éminemment politique LEIA NAZIUNALE en appelle à une ligne d'action nationaliste corse autonome, envisagée sous l'angle de la défense des intérêts de la Corse et de son peuple, de la solidarité avec les Chrétiens d'Orient menacés d'extermination et de la lutte contre l'impérialisme atlantiste.

Imprégné de cette catholicité traditionnelle qui demeure le socle de notre société, le peuple Corse ne saurait ignorer l'entreprise génocidaire qui menace les Chrétiens d'Orient. Consciente de l'enjeu civilisationnel des confrontations actuelles, la Nation Corse ne saurait rester neutre face à la barbarie islamiste soutenue par le capitalisme international.

 

LEIA NAZIUNALE rappelle que "l'humanitaire" brandi en étendard par le régime de Paris n'est que le masque d'entreprises subversives et prévaricatrices menées par les ennemis communs du monde arabe et de la Civilisation Européenne.

 

LEIA NAZIUNALE se prononce pour l'accueil temporaire, hors du cadre étatique français et via les réseaux d'entraide de l’Église Catholique et du Vatican, de quelques dizaines de familles chrétiennes de Syrie et d'Irak jusqu'à la stabilisation définitive de ces pays et l'éradication des groupes terroristes. Cette politique réaliste au vu du contexte social insulaire s'inscrit dans une contribution active et solidaire à l'effort de guerre de la Syrie nationaliste et de la Russie contre les structures terroristes islamistes.

 

 La lutte d'émancipation de la Nation Corse est indissociable d'une conscience politique globale.  LEIA NAZIUNALE entend être  l'une des voix de cette conscience au sein de notre peuple.

 

                   

 

 

 

                                                 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload