Fochi Paoli : Mémoire et conscience


Ce 27 mai se tenait à Merusaglia la onzième édition des FOCHI PAOLI, une commémoration du retour des cendres du "babbu di a Nazione" dans son village natal en 1889.

Cette année encore, des centaines de corses se sont retrouvés pour une messe nustrale, des chants, un défilé emmené par la confrérie San Ciprianu di u Quercitellu et I Naziunali et un dépôt de gerbe par les enfants au pied de la statue du Général de la Nation. La soirée s'est poursuivie par un repas offert par la communauté villageoise merusaglinca.

Plus encore peut être que celle de Ponte Novu, la commémoration d I FOCHI PAOLI "parle" aux corses d'aujourd'hui. Car le feu autour duquel se rassemble la communauté du peuple symbolise la continuité de la mémoire, de la conscience nationale par delà les défaites militaires, l'oppression politique, le nihilisme contemporain, les difficultés et périls du moment.

De cette édition, l'on retiendra particulièrement le sermon très riche et "politique" de l'abbé Mondoloni. L'homme de Foi tint à rappeler aux Corses la vertu de la "morale qui élève" en ces temps d'extrême dissolution. Son propos se poursuivit par un rappel de la doctrine catholique qui condamne l'absolutisation de l'Individu ( et de ses droits illimités ) et de la propriété privée, laquelle n'est que relative car ordonnée au Bien commun. Ce refus de la dictature de l'Ego et de l'Avoir, mamelles du libéralisme triomphant au sein du monde occidental actuel, est un message fort délivré à nos compatriotes. Les conceptions traditionnelles issues du thomisme qui inspirèrent la Nation corse indépendante sont la source de la résistance nationale corse contemporaine à un état d'esprit tout autant qu'à un état politique, au-delà des manipulations dont peut faire l'objet la figure tutélaire du "babbu" pour la rendre compatible avec les puissances dominantes du moment.

L'abbé Mondoloni a appelé les Corses à la Pauvreté et la Dignité. Une exhortation qui résonne dans l'inconscient collectif paysan et montagnard de "l'esse corsu" sur une terre marquée par l'empreinte franciscaine.

I FOCHI PAOLI sont l'un de ces instants privilégiés où le peuple, jeunes et anciens réunis, se retrouve autour de sa mémoire historique, nationale, spirituelle. L'un de ces moments où le monde marchand cède la place à l'héritage des ancêtres qui nourrit la conscience des Corses d'aujourd'hui et de demain.

Camperà u populu corsu, rinascerà a Nazione !