Leia Naziunale, perchè hè ora di custruisce l'unità naziunale, di fà rinasce a nostra Patria.

 

 

Aujourd'hui, dans la majeure partie de l'Europe, les politiques tendent à rompre avec le passé. En Corse, il en va de même : on cherche à substituer une autre culture à la nôtre, et à bâtir une société individualiste et consumériste. De fait, cette idéologie destructrice est malheureusement dans certains domaines un modèle politique… Ces schémas importés ne sont pas conformes à l'essence du peuple Corse. Notre communauté historique, catholique, ne peut que souffrir de ce modèle laïciste, où toute spiritualité et toute identité se fondent dans le chaos mondialiste.

 

Le mouvement Leia Naziunale entend approfondir les thèmes essentiels des enjeux indispensables à notre destin sont peu traités dans le paysage politique actuel. La démographie va constituer un défi dans les années à venir, et il convient de proposer des solutions pérennes pour demain. Le mode de vie que l’on nous impose conduit les gens à tourner le dos aux valeurs traditionnelles : la famille et lien social, notamment, sont en péril.

La valorisation des campagnes et du monde rural en général est également un thème que nous entendons promouvoir : le modèle péri-urbain de ces dernières décennies conduit à une impasse, tentant de gommer une Corse qui s’est pourtant construite au fil des siècles sur le tissu rural, autour des pieve. Les ressources de notre île ne sont pas concentrées dans les seules cités portuaires. La Corse doit redécouvrir l’intérieur de ses terres, qui a encore tant de choses à donner. La tradition n’est pas le passé,  et peut permettre de bâtir l’avenir.

S'inspirer de du passé dans la vérité, remettre en avant les structures territoriales (pieve), recouvrer les valeurs verticales (spiritualité, famille, etc) en respectant la dignité de notre peuple : tout cela constitue une priorité dans le combat à venir pour la Nation Corse.

Une société traditionnelle sait tout cela. La nécessité de redécouvrir notre identité chrétienne est devenue une évidence. Les dernières décennies on été porteuses de profondes mutations,  éloignant l’homme de ses préoccupations premières, déracinant les peuples.

 

La Nation Corse  ne se reconstruira pas dans le cadre institutionnel de la République française. Elle n'est pas soluble dans les structures étroites propres aux partis hexagonaux. Elle ne se reconnaît pas dans cette république de plus en plus laïciste et idéologue. C’est pourquoi notre mouvement affirme la nécessité d’une sécession avec la République Française, ses principes et son idéologie.